Midi-conférence du CRIPEL : quelle prise en charge juridique des filles et des femmes concernées par les mutilations génitales en Belgique? – 20 avril

Quelle prise en charge juridique des filles et des femmes concernées par les mutilations génitales en Belgique?

Vendredi 20 avril de 11h30 à 14h.

Conférence donnée par Intact, association qui fournit une aide juridique sur les mutilations
génitales féminines (MGF), les mariages forcés et les violences liées à l’honneur.

Dans le monde, près de 200 millions de femmes et de filles ont subi une forme de mutilation génitale féminine.

Dans un contexte de mondialisation, la pratique de l’excision s’étend également au sein des pays d’immigration.
Selon la dernière étude de prévalence (2014), coordonnée par l’IM T d’Anvers et soutenue par le SPF Santé publique, on estime à 13.112 le nombre de femmes et filles vivant en Belgique probablement excisées et 4.084 sont à risque de l’être.
Les travailleurs sociaux (CPAS et ILA) se trouvent en première ligne pour orienter au mieux les femmes et les filles excisées vers les services ou associations spécialisées mais aussi pour identifier un risque pour une fille au sein d’une famille et prévenir cette forme de maltraitance.

La conférence vise à sensibiliser les travailleurs sociaux à la problématique et à les informer sur la prise en charge juridique des filles et des femmes à risque ou victimes d’une MGF. Nous aborderons, avec des exemples
concrets et pratiques, les aspects liés à la protection internationale et à la protection des filles au niveau national.

Ce midi-conférence est organisé en partenariat avec le Centre de Planning Familial des FPS – Réseau Solidaris et le CLPS.

Prix
5 € (Sandwich compris)
Lieu
Point Culture – Rue de l’Official 1-5, 4000 Liège
Personne de contact
Siobhan Renkin – siobhan.renkin@cripel.be – 04 220 59 65

Consultez le catalogues  reprenant les « Midis-Conférences du CRIPEL » du 1er semestre ici