Réforme APE : une pétition pour une troisième voie

Réforme APE : une pétition pour unir nos forces et faire entendre notre voix !

 

Au sein de la FESEFA, plusieurs associations ont émis le souhait de voir émerger une “troisième voie”, initiative citoyenne, qui amène sur l’espace public le débat autour de la réforme du dispositif APE. Si vous suivez l’actualité de ce dossier, notamment via nos brèves, vous avez pu constater que la forme que prend cette réforme n’est pas des plus rassurantes.
Sans remettre en question les négociations actuelles menées par les partenaires sociaux (avec les approches qui leur sont propres) avec le cabinet Jeholet et le Gouvernement de la RW, il s’agit surtout pour ces associations de recentrer le débat sur les dangers que risque de faire encourir un projet de réforme (s’il est voté en l’état) sur les politiques de solidarité, de proximité, les politiques culturelles et, de manière générale, sur la qualité des services rendus aux personnes et aux citoyen·ne·s.

L’idée n’est donc pas d’occuper l’espace de concertation mais bien de faire entendre la voix du terrain, des secteurs, de la société civile : celles et ceux qui sont le mieux placé·e·s pour témoigner des impacts d’une réforme dont l’un des objectifs prioritaires est de maîtriser le budget APE (avec au passage une série d’économies réalisées sur le dos des asbl et, par voie de conséquence, sur le dos des publics bénéficiaires).

Nous disons OUI à une réforme qui à terme permettra le transfert des budgets APE vers les ministres fonctionnels. MAIS PAS À N’IMPORTE QUEL PRIX ! Nous devons obtenir une garantie quant à la NEUTRALITÉ BUDGÉTAIRE : pas de pertes d’emplois, pas de réduction du nombre, de la diversité et de la qualité des services aux personnes !
Plusieurs actions sont envisagées dont la diffusion d’une pétition disponible. Les associations de tous les secteurs concernés sont invitées à la diffuser le plus largement possible (parmi leur personnel, sur les réseaux sociaux, parmi leurs amis et leurs proches, etc.).
Tout le monde est concerné ! Même les associations qui n’emploient pas d’APE. Jouer la carte de la solidarité dans ce dossier afin de montrer la mobilisation de la société civile est primordial ! Cette mobilisation doit aussi s’entendre comme venant en soutien de celles et ceux qui négocient directement avec les responsables politiques.

Objectif : viser 30.000 signatures sachant qu’il existe 60.000 travailleurs·ses APE !

Cette initiative citoyenne est la vôtre ! Faites-la vivre sans modération !
La FESEFA reviendra vers vous pour vous communiquer les autres actions à venir (dont le dépôt symbolique de la pétition à la rentrée parlementaire).

L’Union associative fait la force ! Faites-tourner !

Lien vers la pétition ici

 

Infos : FESEFA

Boulevard Emile Jacqmain 4/4
1000 Bruxelles
Numéro d’entreprise : 445 120 924

Tel : +32 (0) 2/502 46 73
Fax : +32 (0) 2/502 64 77
info@fesefa.be – www.fesefa.be