Midi-Conférence « Penser les mots, dire la migration » – 22 février 2019

Par Laura Calabrese, Chaire de communication multilingue, Directrice de ReSIC, Département des sciences de l’information et de la communication de l’Université libre de Bruxelles

« Les mots sont importants », « Il faut utiliser les mots justes », « Le poids de mots »… Autant d’expressions qui nous confrontent au pouvoir réel ou fantasmé du langage et nous obligent à réfléchir à son fonctionnement social. Lorsqu’on se penche sur la circulation des mots liés aux migrations (comme à d’autres phénomènes clivants dans notre société), on observe que le langage est une forme primordiale d’action sociale : il révèle les changements dans les représentations et les pratiques, rend compte de nouveaux phénomènes, devient un terrain de lutte pour la signification. Il sera question ici de mots pour catégoriser les personnes (migrant, réfugié, sans-papiers, expat, allochtones) ainsi que de mots servant à désigner des phénomènes sociaux (diversité, multiculturalité, islamophobie, intégration). On passera en revue des travaux menés par des chercheuses et des chercheurs en sciences sociales qui montrent que le mot est à la fois reflet et acteur du changement social.

De 11h30 à 14h – PAF : 5€

Lieu : PointCulture – Rue de l’Official 1-5 à 4000 Liège

Infos et inscriptions : siobhan.renkin@cripel.be – 04/220.59.65