Les journées de l’antiracisme – le 6 mai

LES JOURNÉES DE L’ANTIRACISME, UNE FORMATION POUR S’ARMER CONTRE LES DISCOURS DISCRIMINANTS !

📌 Les journées de l’antiracisme s’adressent aux professionnels de l’enseignement, de l’éducation permanente et du tissu associatif qui souhaitent s’outiller pour répondre aux comportements et discours discriminants. Ces journées de formation avec des intervenants du secteur antiraciste visent à renforcer les acteurs de terrain dans leur compréhension et leur pratique.

➡️ La première journée se fera le 06 mai à Verviers (Rue du Moulin 30 à 4820 Dison). Trois autres journées suivront dans trois autres villes (Bruxelles, Namur et La Louvière).

📋 Programme de la journée :

8h30 : Accueil
9h00 : Introduction sur la thématique
10h15 : 6 tables rondes thématiques sur le format « forum ouvert » : 4 x 30 min pour découvrir une thématique (voir la liste ci-dessous)
12h30 : Repas déambulatoire et visite des stands d’associations
14h00 : 6 ateliers différents sont proposés ( voir liste ci-dessous) afin de découvrir des outils proposés par des associations
16h00 : Conclusions et recommandations.

🔶 Tables rondes du matin :

– Migrants : Législation de ségrégation (CIRÉ-asbl)
– L’antiracisme, une lutte à mener par les victimes ou par l’ensemble de la société ? (Mireille-Tsheusi Robert de Bamko)
– « Racisme anti-blanc » (Nicolas Rousseau de BePax)
– Racisme structurel (FGTB Bruxelles – ABVV Brussel)
– Les différentes formes de racismes : Islamophobie, antisémitisme, racisme anti-Noirs, racisme anti-Roms, etc. (Plusieurs acteurs dont Hamel Puissant du Centre bruxellois d’action interculturelle (CBAI))
– Féminisme, LGBT et racisme (Rachael Moore de la RainbowHouse Brussels)

🔶 Ateliers de l’après-midi :

– Le Tunnel « Labodetox » : outil de sensibilisation voué à être déployé dans l’espace public. Les participants traversent un « tunnel » dans lequel ils sont plongé dans une ambiance rappelant les expériences vécues par des migrants durant leur traversée de la méditerranée ou dans leur contact avec les autorités européennes.
– Vermine et pot de Beurre (Crvi Asbl) : nom d’un jeu de société collaboratif permettant aux participants de complexifier leur regard sur l’histoire des migrations qui ont traversés la Belgique depuis 1831.
– Comment se faire entendre politiquement ? (European Network Against Racism – ENAR) : L’European Network Against Racism a publié un manuel proposant une méthode pour développer l’outil qu’est « le plaidoyer ».
– Législation sur les discriminations : où et comment se plaindre ? (Unia) : En Belgique des lois veillent à interdire les discriminations. Pourtant il n’est pas toujours simple de distinguer ce qui est de l’ordre de la discrimination de ce qui n’en relève pas. Et une fois celles-ci identifiées, que faire ?
– « Avec ou sans sel » : Outil sur les stéréotypes et préjugés. (Les Territoires de la Mémoire, asbl) : L’atelier consistera en la présentation du « jeu de l’immeuble » qui permet au public d’identifier ses propres stéréotypes et préjugés et d’ainsi se prémunir face aux différentes formes d’exclusion qui peuvent en résulter.
– Les médias contribuent-ils au racisme ? (Média Animation ASBL) : Quel pourrait être leur rôle dans la lutte antiraciste ? L’atelier présentera les différents mécanismes médiatiques qui posent problème dans la représentation des minorités et des migrants. Le rôle des médias sera envisagé sous plusieurs perspectives différentes : économiques, politiques, sémantiques et sociales.

✍️ Inscriptions : https://goo.gl/forms/cZk99fdw1b5hMZid2