MUHAMMAD

Je suis Muhammad, je suis né en Irak.

J’ai réalisé que, depuis mon enfance, mon père et deux de mes oncles travaillaient dans la politique et étaient des membres éminents du Parti communiste en Irak dans les années 50. J’ai fait l’objet de plusieurs arrestations tout au long de ma carrière en raison de mes orientations politiques et de mes pensées contre le racisme, l’extrémisme religieux et de ma demande constante de justice sociale.

J’ai travaillé dans la presse et j’essayais d’exiger des libertés et de faire la lumière sur les violations des droits de l’homme, ce qui m’a valu de nombreuses arrestations. J’ai également participé à de nombreuses manifestations sur la place Tahrir pour réclamer la liberté, le pluralisme et les droits de l’homme et contre l’extrémisme religieux et les politiciens extrémistes qui contrôlent le sort des habitants de Bagdad. Lors d’une manifestation, j’ai été kidnappé par les factions armées des milices puis torturé. J’ai été libéré après avoir payé une grosse rançon.

Ensuite, j’ai immigré en Europe en direction de la Belgique. Je suis arrivé le 3 novembre 2015. J’ai demandé l’asile et j’ai séjourné au centre pour demandeurs d’asile de Bruxelles. Je suis ensuite parti pour le centre du Luxembourg. Pendant mon séjour, j’ai effectué plusieurs chirurgies à cause des tortures subies en Irak.

J’ai été invité par l’organisation belge Bamro lors d’une célébration annuelle à Bruxelles en décembre 2016 pour ma participation à l’un de leurs rapports. J’ai également participé avec la Croix-Rouge au travail d’ateliers pour les réfugiés à la Fondation Mado en septembre 2016. Notre travail a été exposé sur une place du centre-ville de Liège.

J’ai obtenu l’asile politique en Belgique le 29 octobre 2016 et j’ai déménagé à Liège. Je suis allé au CRIPEL pour m’intégrer dans la société et apprendre la langue française grâce à des cours suivis à l’asbl AJS Tal-Lafi.

En 2017, j’ai pu faire les démarches en vue d’un regroupement familial afin que ma famille restée en Irak puisse me rejoindre en Belgique. Des soins ont été prodigués à ma famille et à mes enfants. Ils se sont inscrits à l’école et c’est quelque chose qui m’a fait très plaisir. Maintenant, ils grandissent chaque jour et avancent dans leurs parcours scolaires. Nous voulons les élever afin qu’ils soient de bonnes personnes dans la société belge et qu’ils puissent servir ce pays qui nous a soutenus et accueillis en toute sécurité.

Aujourd’hui, je vis à Herstal et je travaille dans le domaine de l’intégration avec l’organisation Krebal. J’ai également travaillé comme bénévole à l’OEAEC afin de participer à des activités culturelles et médiatiques. J’ai eu l’occasion de réaliser un film culturel sur le patrimoine irakien. Il a été présenté au Centre culturel arabe de Bruxelles en décembre 2018. J’ai également participé à de nombreuses conférences internationales au parlement européen pour communiquer la voix humaine et défendre les droits des femmes, des enfants et du reste de la société.


En collaboration avec SAM asbl et l’asbl AJS Tal-Lafi.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique relative à la protection des données et de la vie privée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription ou en nous contactant via l'adresse info@cripel.be